Time Keepers : The Story

Forum sur ma new fic
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 10: le Sauvetage de l'Ange ~La fin d'un amour donne naissance à un autre~

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukimi Hoshino
Admin
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Chapitre 10: le Sauvetage de l'Ange ~La fin d'un amour donne naissance à un autre~   Mer 30 Nov - 10:03

Chapitre 10 : Le sauvetage de l’Ange…

Non, je n’avais pas réapparu depuis plusieurs jours…Je sentais que mon père était de plus en plus tendu, mais il savait que j’étais en vie, et cela lui suffisait…Les souvenirs continuent d’affluer, je sens que je vais devenir folle…Il fallait que ce cercle vicieux cesse…Et il a cessé quand une nouvelle créature m’attaqua.

Tsu : Ce n’est vraiiiiiiiment pas le jour !!! Submarina Give me Power !

A chaque fois que je me transformais, mon énergie noircissait…Il fallait que quelqu’un me sauve avant que je devienne aussi maléfique que notre ennemi à tous…Le monstre se fit dézinguer en quelques secondes par une grosse vague coupante. Je me suis effondrée sur les genoux et j’ai regardé vers le ciel avec les larmes qui coulaient abondamment…J’ai hurlé !

Tsu : AAAAAAAAAAAAAAAH ! RENDEZ-MOI L’HOMME QUE J’AIME !!!!!NOOOOOOOOON !

Je criais tellement fort que je n’ai pas entendu un autre monstre passer à l’attaque. Si bien que lorsque je m’en suis aperçue, il était au-dessus de moi et il frappait…J’ai fermé les yeux…Quelques secondes après je les ai rouvert, une silhouette que je n’ai pas pu distinguer, la prenant d’abord pour Ariake était devant moi me protégeant de l’attaque…Mais je me suis vite rendue compte que ce n’était pas un blondinet !

Tsu : KAZUYA !

*Le jeune homme se mit à trembler de partout avant de s’effondrer sur ses genoux, respirant fortement.

Kaz : Tsu…kimi….Tu…n’as….rien ?

Et dans une espèce de grognement rauque il tomba sur le côté les yeux fermés….Comprenant immédiatement que cette attaque était empoisonnée, je me suis dépêchée de lui enlever sa veste qui était maculée de poison…violassé…Il rouvrit ses yeux et me regarda, blessé et très faible…

Kaz : Tsuki….C’est inutile…..Ca va aller….

Il caressa doucement mon visage…Quand soudain il vit le monstre qui attaqua encore…Il me poussa violemment, et je suis tombée lourdement au sol. Alors que je me relevais difficilement, Kazuya et le monstre avaient disparu…Je me suis relevée précipitamment et j’ai appelé le jeune homme pendant un bon quart d’heure….J’ai fini par me résigner et rentrer rapidement en larmes et en pleine panique…Je rentre en courant d’air et je me fais accueillir dans les bras de Pegasus qui me retient fermement contre lui.

Peg : Chut ! Chut… Calmes toi…je sais ce qu’il s’est passé, je l’ai senti comme si j’étais avec toi….Chuuut ! Je suis là ma Fille…..On va le retrouver !

J’étais en nage et je pleurai à chaudes larmes je n’arrêtais pas de répéter qu’il fallait qu’on le retrouve…Que c’était vital ! Il était en danger…Quand je fus à peu près calmée, J’ai eu le droit à quelques « gentils » savons, et des câlins…Puis j’ai raconté ce qu’il s’était passé…Hazuki conseilla à tout le monde de quitter ces lieux qui nous rappelaient à toutes de mauvais souvenirs…C’est ainsi que tout le monde aboutirent dans mon ancien appartement et me donnèrent un coup de main pour le rendre plus qu’habitable. Pegasus de son côté était retourné à son bureau pour une affaire urgente ! Une fois que l’appartement était valide, petit à petit, tout le monde repartit et je restais seule avec Loukass et Tiger…Tiger qui me rappelait tellement Ariake, mais je n’étais plus triste, je savais qu’un jour je le reverrai…Il me donnait l’énergie nécessaire pour ne pas me laisser abattre de nouveau…Non…Kazuya avait besoin de moi, il avait été tout le temps là pendant mon enfance…maintenant c’était à mon tour !

Je n’ai pas dormi de la nuit ! Et pour cause, encore torturée par ces cauchemars ! Soudain je fus réveillée en sursaut par des coups irréguliers contre la porte…Je me suis levée…Et j’entendis la voix que je voulais entendre…Kazuya…Soudain un gros BOUM contre la porte…j’ai couru et déverrouillé la porte : Il tomba littéralement dans mes bras…Inconscient…

Tsu : Kazuya !!! Je t’en prie ouvres les yeux !!! Kazuya !!! Ne meures pas sous mes yeux encore une fois !!!

Deux larmes tombèrent sur son visage, alors que j’étais agenouillée sur le sol, sa tête sur mes genoux…Sa main tremblante, monta jusqu’à mon visage et essuya une de mes larmes…

Kaz : Chuuuut…..Tsu…kimi….Ai…aides moi à me relever….Aides….moi….

Tout doucement j’ai mis son bras sur mes épaules et je l’ai aidé à se relever et supporté jusqu’à mon lit. Il avait de nouvelles blessures et pas mal de saletés, comme si il avait combattu dans une poussière sans nom…Je suis allée chercher deux linges un pour le mettre sur son front et l’autre pour nettoyer ses blessures…Il refusa d’emblée l’hôpital.

Tsu : Kazuya…J’ai vraiment cru que j’allais te perdre toi aussi….Encore une fois…Tu m’as aidé tellement de fois, c’est mon tour…

Il fit non de la tête faiblement et esquissa un sourire….Il m’expliqua ce qu’il s’était passé…Quand soudain il fut pris de crampes aux jambes et aux épaules…Et de légères convulsions…Il m’avoua que ma présence l’aidait à tenir le choc…Et qu’il ne comptait pas mourir sans avoir combattu jusqu’au bout ! Puis…La situation empira et il commença à claquer des dents en transpirant beaucoup…J’ai recommencé à paniquer et il me prit fermement dans ses bras.

Kaz : Tsu…Ecoutes moi attentivement…Ils m’ont empoisonnés pour que je ne puisse pas veiller sur toi….Et les deux pierres que tu as en ta possession…J’ai….maximum dix heures à vivre……Si on ne détruit pas le monstre….qui m’a empoisonné….c’est….C’est lui l’antidote…

Sa respiration se mit à ralentir dangereusement, puis il desserra lentement son étreinte….Je me suis relevée soudainement et je l’ai regardé…Ses yeux brillaient, son teint était pâle, et j’avais peur….Très peur….De nouveau sa main tremblante caressa mes cheveux et descendit sur ma joue….Il souriait…

Kaz : J’ai confiance en toi….et…en….tes amis….Je…t’….

Il ferma soudainement les yeux, et sa main glissa encore avant de retomber sur le lit….Ce fut à mon tour de lui caresser le visage et ses cheveux…Il transpirait abondamment…Pendant deux heures je me suis affairée près de lui, changeant son bandage, épongeant son front et essayant de le rafraichir par la même occasion…Et lui parlant des souvenirs qu’on avait en commun…Et jamais…sauf pour aller chercher de l’eau, jamais je n’ai lâché sa main. J’avais envoyé un message clair à Hazuki et Bara, c’était à elles de jouer…De trouver ce monstre et de l’anéantir…Ramener l’antidote dans les temps était notre priorité….Pendant quatre heures de plus, j’ai continué de prendre soin de lui…D’un autre côté je n’avais toujours pas de nouvelles de mon père…Vu l’heure qu’il était, j’allais devoir attendre l’heure d’embauche….Qui sonnait également la fin du délai pour sauver Kazuya…Pendant quelques instants, je me suis mise à le confondre avec Ariake…Me demandant ce que je devais faire…Le pleurer toute ma vie…Ou être heureuse ? Je connaissais déjà la réponse, mais j’avais l’impression que deux mois, ne suffiraient pas à faire un deuil pour un homme que j’avais tant aimé….

Pendant ce temps, dans les bas quartiers de la ville, Bara et Hazuki étaient sur la piste du monstre.

Ba : Bon d’après Tsukimi, il faut se méfier des projectiles et de l’espèce de truc gluant qu’il peut projeter….C’est du poison…

Haz : *pensive* Certes…

Bara : *remarque l’état inquiet et pensif de son amie* Hey…Hazu, faut rester sur nos gardes… !

Elle avait eu à peine le temps de le dire qu’elle poussa Hazuki vers l’arrière et grâce à sa vitesse accrue, elle put esquiver l’attaque gluante du monstre qui ricana…Le combat fut titanesque…Les filles avaient de plus en plus de détermination à chaque coup qu’elles se prenaient, leurs auras augmentaient et elles priaient pour que Kazuya tienne le choc…Deux attaques combinées…Et le monstre laissa place à une petite fiole…Une seule…

Kazuya ouvrit les yeux…J’étais là, et il avait encore pâlit un peu plus…Ses traits étaient tirés…Et il sentit que la mort voulait encore une fois l’enlever à moi, je le lisais dans son regard….Il serra ma main, fort dans la sienne…

Kaz : Tsu…ki….mi…Je n’ai plus la force de…me battre….J’ai si froid…

Je me suis mise sous la couette avec lui et je l’ai collé contre moi…En effet son torse était comme congelé et il grelottait…

Kaz : Je….re…refuse de te laisser….encore….J’ai….perdu…trop de….temps sans toi….

J’ai levé le nez, et j’ai caressé son visage et je l’ai embrassé sur le front…J’ai essayé de l’apaiser, de lui dire que tout allait bien, qu’il n’allait pas mourir, mais il était d’une lucidité incroyable…Puis il mit son doigt sur mes lèvres me demandant de le laisser continuer…Il essaya d’aligner trois mots sans coupures

Kaz : Ma Tsukimi…. J’aurai voulu réellement… Te le dire… Dans un autre contexte… Je t’ai… Toujours aimé…. Pardonnes-moi de mourir… Encore une fois… Dans… Tes… Bras…

Puis doucement ses bras se desserrèrent autour de ma taille et l’un d’eux retomba sur l’oreiller…. Ma tête posée arrêta d’être soulevée par sa respiration et son cœur s’arrêta progressivement de battre… Il venait encore une fois de mourir dans mes bras… Mais je venais également de perdre, le second et seul homme, capable de m’aimer… Je me suis mise à hurler de désespoir et de douleur et les deux familiers hurlèrent à la mort, quand soudain Sari et Bolt déboulèrent par la fenêtre apportant la petite fiole… Je l’ai ouverte…Cela ressemblait à un gloss. Les filles arrivèrent comme un ouragan tandis que je mettais l’antidote sur mes lèvres.

Ba : Tsukimi ! C’est… Trop tard ?

Haz : On…. On a échoué !

Sans les écouter, je me suis appuyée sur mes bras et je l’ai embrassé tendrement…Bara prit la main de Hazuki et elles croisèrent les doigts… Sari, Bolt, Tiger et Loukass regardèrent la scène en priant pour que l’ange se réveille…J’ai retiré mes lèvres des siennes, et j’ai attendu d’interminables secondes…fébrile…Pour me rendre compte que ça n’avait pas marché… Je me suis retournée vers les filles qui fondaient en larmes… Puis mon regard se posa sur le jeune homme… inanimé…. Et je me suis effondrée sur son torse en pleurant violemment et hurlant en même temps. Loukass monta ses deux pattes avant sur le lit, et en posa une sur mon dos et tenta de me lécher la joue…Je n’ai pas fait attention quand il s’est retiré…Mais j’ai senti quelque chose me caresser le dos… Sari fut la première à réagir, qui le communiqua à Bara…Bara releva la tête et donna un coup de coude à Hazuki qui montra la scène à Bolt… Une voix chuchotée mais familière monta faiblement à mes oreilles.

Kaz : Belle princesse… Ne pleures plus….Merci… A vous toutes….

J’ai levé lentement ma tête…Sa main me caressait les cheveux, il était affaibli mais vivant…

Tsuki : Kazuya… Je…. Tu es en vie ? On a réussi…

Il acquiesça faiblement…Et me montra Aurora….En m’expliquant qu’elle avait atterri dans sa poche quand il avait franchi le seuil de ma porte…Elle avait réduit les effets du poison, à cause de l’amour contenu à l’intérieur…. Bara et Hazuki sautaient de joie, je leur aie fait signe d’annoncer la bonne nouvelles aux autres… Loukass et Tiger suivirent Sari et Bolt. Loukass me lança un « t’inquiètes poupée on veille sur vous ! »

Une fois seule…J’ai caressé son visage tandis qu’il caressait le mien…J’ai murmuré…

Tsuki : Crois-tu que…. J’ai le droit de refaire ma vie ? Je…je ne pense pas…. Que je ne tiendrai pas longtemps…. Seule…

Il posa son doigt de nouveau sur mes lèvres et approcha lentement ma tête de la sienne pour m’embrasser à nouveau…

Kaz : Ariake n’aurait jamais voulu que tu vives seule le reste de ta vie… Sinon… Pourquoi sa pierre m’aurait-elle sauvée ?

J’ai souri…Il avait encore une fois était très lucide et réaliste. En effet, la pierre avait été suffisamment portée par Ariake, pour avoir gardé une fraction de sa volonté…Et quelque part, c’était Ariake qui venait de sauver son successeur… Kazuya venait de me faire réaliser que la pierre ne pouvait pas rester plus longtemps sans « Keepers »…Alors que je m’apprêtais à lui proposer, il m’attira contre lui, et sans préavis il me serra dans ses bras en me donnant un baiser passionné….Quand il me relâcha je l’ai regardé avec des yeux surpris….Il caressa ma joue.

Kaz : Tu n’as pas oublié, je t’aime Tsuki et je veux rester près de toi…… Et pour la pierre… Je ne suis pas son nouveau gardien… J’ai déjà mon propre trésor à protéger… Et c’est toi… Oui je sais, ça doit te faire bizarre que je m’ouvre avec une telle facilité, car je sais que je suis plus du genre huitre d’habitude… Mais avec toi… Je n’ai plus à laisser ce masque de froideur… Car je t’aime, et je veux que tu connaisses celui que je suis vraiment, pas celui que je donne l’impression d’être….Je n’ai pas été toujours facile avec toi…Et je m’en excuse…. Je…

Je lui ai posé mon doigt sur les lèvres en articulant sans son un « tais-toi… » Pourtant très clair…J’ai fermé les yeux, en souriant intérieurement et en remerciant Ariake de l’avoir sauvé même là où il est maintenant… Et doucement j’ai déposa un baiser sur ses lèvres. Il se cala le dos contre le mur et caressa ma joue, puis mes cheveux….Avant de me regarder tendrement avec un sourire timide… Lorsque Hazuki revint pour vérifier si tout allait bien, elle nous trouva enlacés, l’un contre l’autre, endormis. Ma main était dans la sienne, et son autre main était dans mes cheveux. Elle sourit et ressortit avec un large sourire sur les lèvres. Elle pensa que sa Submarina allait être peut être plus stable maintenant qu’elle pouvait ressentir de nouveau de l’amour dans son cœur. Mais dans l’ombre de la nuit tombante un jeune homme qui n’avait pas laissé Bara indifférente observait la fenêtre où se trouvaient Kazuya et Tsukimi, et soupira…

Kai : Dommage…Nous n’étions pas loin de réussir…Maudites Keepers…Elles me paieront ce sauvetage… Il ne faut pas que les Anges se réveillent ! Cette Trinité risque de compromettre les plans de mon maître… Je pense que je vais devoir les retourner les unes contre les autres….En commençant par cette blondinette ! J’ai déjà une prise sur elle ! hahaha !

Puis le jeune homme aux yeux rouges disparu, laissant un sombre présage planer sur Bara…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-keepers.forumgratuit.org
 
Chapitre 10: le Sauvetage de l'Ange ~La fin d'un amour donne naissance à un autre~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poème] L'Ange inaccessible...
» Collector ANGE
» Tim Buckley ... un ange passe
» La Nostalgie de L'ange / Lovely Bones
» Ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Keepers : The Story :: LA FANFICTION DES TIME KEEPERS :: La Fanfiction - Les Chapitres :: Saison 1-
Sauter vers: