Time Keepers : The Story

Forum sur ma new fic
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 5: Le Double Pouvoir ~L'union fait toujours la Force~

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukimi Hoshino
Admin
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Chapitre 5: Le Double Pouvoir ~L'union fait toujours la Force~   Mar 26 Juil - 12:42

CHAPITRE 5 : LE DOUBLE POUVOIR !

Le lendemain, mon père était tombé dans une sorte de coma, impossible de le réveiller…Hazuki restait à son chevet souvent, pour essayer de comprendre ce qu’il se passait…Mais d’après elle, ce coma n’était pas irréversible, il devait juste reprendre toutes ses forces…

L’après midi, nous sommes allés dans le grand jardin du manoir, Ariake lui, avait préféré rester chez lui, pour avancer ses articles. Nous nous sommes mises en cercle et nous nous sommes transformées tour à tour !

Kagome : *brandissant son poignet avec le bracelet à la pierre rouge* Volcano, Give me Power !

Hazuki : *brandissant sa bague à la pierre dorée* Atmos, Give me Power !

Bara : *brandissant son pendentif à la pierre verdâtre* Sylvestra, Give me Power !

Tsukimi : *brandissant ma bague avec la pierre bleue tombée du ciel* Submarina, Give me Power !

Une fois transformée nous avons sorti nos cartes…Un peu appréhensive nous nous sommes regardées…


Au même moment, quelque part dans le vortex du temps…

?: Les pierres se sont à nouveau activées, maître…

?: Doit-on intervenir, elles sont toutes les quatre au même endroit, elles ne s’y attendent pas…

Un homme habillé de noir, au visage humain mais aux yeux entièrement rouges s’avança, esquissant un sourire machiavélique.

?: Non ! On ne bouge pas ! Ce vieux fou de Shade, remettre les cartes maudites à des gamines…Elles n’ont pas… la moindre idée du centième de puissance qu’elles peuvent dégager…

Il réfléchit quelques instants, et un sourire plus mauvais se dessina encore…Et il claqua des doigts. Un monstre hideux apparut, fit une révérence et attendit les ordres.

?: Kaiseryu, avec ta puissance, on va savoir en quoi s’en tenir, vas les affronter…Et si tu peux…Ramènes moi la fille aux cheveux argentés…
Quelle chose bizarre pour un servant des ténèbres de regarder une jeune fille telle que Tsukimi…Aurait-il un quelconque lien avec elle ? Aurait-il quelque chose à voir avec ce fameux Toki, dont Koshei avait parlé ?

Nous étions toujours en cercle prêtes à invoquer ces monstres-loups qui, nous le sentions, dégageaient une sacrée aura de puissance !

Bara : vous avez senti cette puissance ?

Hazuki : Nous sommes peut-être pas prêtes…

Kagome : *avec un ton enjoué* Voyons mesdemoiselles ! Nous sommes les meilleures, nous avons vaincu pleins de monstres ! Alors on va arriver à les invoquer et à les contrôler ! Maintenant !

Nous avons acquiescé toutes les quatre, et alors qu’on s’apprêtait à les invoquer, Kaiseryu nous attaqua en même temps, nous faisant voler et tomber à l’autre bout du jardin… Puis il rechargea dans notre direction. Hazuki se releva et hurla

Hazuki : Atmos, Lightening Bolt Crash !!!

Les foudres qui s’abattirent sur le sol n’éraflèrent même pas la créature, qui envoya Hazuki encore plus loin.

Bara : HAZUUUUUU !!! Alors toi tu vas avoir très mal ! Sylvestra, Forest Slash !

Avec ses griffes elle tenta de toucher le monstre qui l’envoya dans un arbre !

Tsukimi : Bara !!! Hazuki !!!

Alors que je m’apprêtais à attaquer, Kagome prit le relais.

Kagome : On ne s’attaque pas à mes étudiantes sans passer par moi d’abord !!! Volcano, Flame Birds Arrows !!!

Alors que toutes celles d’avant avaient échoué le monstre se prit des flèches hyper rapides dans la figure l’embrasant ! Hazuki et Bara se relevèrent, prêtes à réattaquer… Kagome me fit signe.

Tsukimi: Submarina…. Polar…. Burst Stream!!!!

Le monstre s’arrêta de brûler pour finir en « esquimau » Hazuki en rajouta une couche en recommençant son attaque qui fit mouche, suivit de Bara qui brisa le monstre en deux avec ses griffes. Pensant que nous avions gagnées, le monstre se releva et approchait à notre insu…Les cartes s’activèrent.

Bara : C’est l’heure !
Tsukimi : On ne peut plus reculer !
Hazuki : Allez on se lance !
Kagome : ce programme me plaît !

Tsukimi: Loukass…
Kagome: Pyro…
Hazuki: Bolt…
Bara: Sari…

ENSEMBLE: POUR PEGASUS….INVOCATION!!!

Des fumées bleues, vertes, rouges, jaunes sortirent de nos cartes respectives, et des loups de la même couleur en sortirent, avec des cornes… Ils étaient devant nous et attaquèrent quasiment simultanément, détruisant intégralement le monstre, cette fois c’était la bonne !

Un peu plus tard, par tandem monstre-loup – Keepers, nous nous sommes installées séparément dans le jardin, pour ma part, j’étais revenue chez Ariake, et j’étais allée directement dans ma chambre où se trouvait mon père, avec le loup qui me suivait comme mon ombre… J’ai refermé la porte et avant de m’adresser au loup, je me suis d’abord adressée à Pegasus, qui était toujours endormi.

Tsukimi : Papa…c’est moi…Tsukimi, ta fille…Loukass…Est génial…Lui et ses monstres-loups ont déjà dégommés un monstre !...Tu nous as sauvé papa !

J’avais pris délicatement sa main et je l’avais porté à ma joue…Et comme s’il avait entendu, il gémit un peu avant de marmonner un « ma princesse » pas très clair mais compréhensible…J’ai souri et je l’ai embrassé sur le front, avant qu’il ouvre les yeux et les tournent vers moi et le loup.

Pegasus : Ils sont….réels….Ma princesse…

J’ai acquiescé, j’étais si heureuse, et j’ai regardé le monstre-loup qui dit à ma grande surprise par la pensée.

Loukass « tu vois…Gamine ! Fallait pas en faire toute une catastrophe ! Il va bien ton pôpa ! »

J’ai regardé le loup bizarrement, mais je lui ai caressé la tête, et il avait l’air de perdre toute son agressivité à mon égard tellement il adorait ça…Pegasus souriait, il était ravi…Quelques heures plus tard, il fut en état de descendre de la chambre pour dîner. A nos pieds, les quintuplés dormaient paisiblement, quasiment les uns sur les autres. Nous étions tous ensemble autour d’une table magnifique, signée Logan.

Ariake : Bon si je comprends bien, il ne reste plus que moi…A ne pas l’avoir invoqué hein ?

Nous en étions à l’entrée. J’étais en bout de table en face de Logan, Pegasus était à ma droite et Kazumori à ma gauche. A côté de Pegasus se trouvait Hazuki et à côté de Kazumori, se trouvait Kagome. A côté de Hazuki était Bink avec qui elle semblait bien sympathiser, en face d’elle se trouvait Bara et Tsuya sa soeur. Ariake avait été le premier à ouvrir la discussion en commençant sur les monstres-loups fraîchement arrivés dans la famille. Shingo et Bink, au courant dès le départ, ne semblait pas surpris.

Tsukimi : Eh oui ! Pour une fois que ce n’est pas Bara qui est à la bourre…

Je lui fis un clin d’œil qu’elle me rendit dans un grognement agressif et un regard de tueur. Clin d’œil qui n’a pas échappé à Pegasus et Hazuki.

Hazuki : T’inquiètes pas Ariake-kun…Ca va venir ! Ce n’était juste pas ton jour de gloire…

Elle émit un petit rire moqueur et ce fut Ariake qui se mit à grogner…J’ai fini par pouffer de rire suivie par un petit ricanement de mon père.

Pegasus : Dois-je vous rappeler que l’on est dans le même camp ? Et que se tirer dans les pattes à tour de rôle ne fait pas partie du programme de la soirée !

Bink : Pegasus-sama, je ne pense pas que vous devriez vous en mêler…Vous l’avez surement remarqué, que nous sommes entourés de félins ce soir….

Comme pour émettre une contradiction Sari et Pyro aboyèrent, et donc Bink n’eut pas d’autres choix que de se reprendre :

Bink : Et de canins…Bien sûr !

Là c’est Ariake qui ricana et j’en ai rajouté une couche sous l’œil complice de Kagome et de Bara.

Tsukimi : Pas rassuré hein ? Tu as des panthères au-dessus et des loups en-dessous, tu es très bien loti…

Bink grimaça et Hazuki rougit en ricanant…bêtement. Bink rougit presque simultanément, lorsque que son regard croisa celui de la jeune fille…J’ai regardé tour à tour Ariake et Pegasus, qui pensaient eux-aussi qu’il y avait un début de romance…

Des bons plats signés Logan et Bara, des bons vins signés Pegasus, nous a valu à tous et à toutes une très bonne soirée. Je n’avais pas vu mon père rire aux éclats comme ça depuis très longtemps…Hazuki et Bink ont fini la soirée en se tenant par la main, sous les regards ravis de Kazumori et Ariake…Pour ma part, je me suis de nouveau rapproché considérablement de mon père, et chose surprenante de Koshei, comme si cela était tout le temps dans mes gènes…

Mais la soirée qui semblait si bien se finir, fut gâché par un orage d’éclairs noirs dégageant une puissance maléfique inouïe…Kazumori, Ariake, Pegasus et Bink sortirent en premier, suivis de près par les filles.

Kazumori : Bon sang…qu’est ce que c’est que cette puissance…

Pegasus : *dont l’œil s’est mis à briller attiré par les ténèbres* Cette puissance n’a pas de fin… Elle vient du plus profond du néant !

Un malheur ne vient jamais seul…L’œil maudit a servi de parafoudre, attirant un éclair sur mon pauvre père qui était à peine sorti de son sommeil….

Pegasus : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!

Pendant qu’il s’effondrait, on entendit un ricanement des plus effrayants. Kazumori se précipita sur mon père qui convulsait légèrement à cause de l’électricité. Avec son pouvoir, il a calmé presque instantanément ces dernières… Moi j’étais paniquée mais furieuse envers la personne qui ricanait. Hazuki vint vers Pegasus pour lui donner les premiers soins lors d’une électrocution et le porta à l’intérieur…J’ai regardé vers le ciel, furieuse et j’ai hurlé

Tsukimi : QUI ES-TU !!!

En guise de réponse un second éclair se dirigea vers Ariake, je me suis retournée et j’ai hurlé son prénom. Mais l’éclair continuait inlassablement sa course et le frappa de plein fouet, mais chose anormale, il ne fut pas affecté par la foudre. Nous avons compris très vite pourquoi. Bolt s’était caché derrière le fauteuil et avait servi de parafoudre, protégeant ainsi Ariake.

Bolt : « Je n’ai fait qu’obéir aux pensées d’Atmos…protéger ! »

Bara en eut assez et s’adressa au « ricaneur » :

Bara : QUE CHERCHES-TU A PROUVER ? DEVOILES TOI AU LIEU DE RICANER BÊTEMENT!!!

La voix s’arrêta de ricaner, et Koshei qui s’était dissimulé dans un des rétroviseurs de la voiture avait reconnu la voix et il tremblait. Bara et Tsukimi regardaient vers le ciel tandis que Bolt, Loukass, Sari et Pyro, restèrent proches d’Ariake, afin de bloquer une nouvelle attaque. Ariake dans son for intérieur se disait :

Ariake : « pourquoi je suis incapable de les aider ? Pourquoi suis-je si faible, elles ont besoin de moi…Et moi je suis là, à me faire protéger ! MOI AUSSI JE VEUX ME BATTRE !!!

Sa carte se mit immédiatement à briller, et il murmura le nom de sa bête maudite, avant qu’une lumière blanche aveuglante s’en échappe. La lumière toucha le centre de la tempête avant de laisser un monstre-loup gris-argenté apparaître au sol, au centre de la lumière… Ariake ouvrait de grands yeux émerveillés, tandis que nous étions en train d’essayer d’esquiver les foudres qui s’abattaient de plus en plus vite. Dans sa tête, Ariake entendait des murmures mais une voix se détacha des autres…C’était celle de Tiger.

Tiger : « Lèves-toi…Aurora Keeper…Lèves toi comme l’aube ! »

Ariake eut envie de dire qu’il ne pouvait pas, mais étant déterminé à arrêter cette tuerie, il se soutint avec ses bras et se leva…Il tenait debout ! Le miracle de la kinésithérapie, et de l’amour qu’il portait à Tsukimi, lui avait permis de combattre sa paraplégie. Il rayonnait, d’une lumière blanche…

Ariake : Qui que tu sois, tu t’es assez amusé ! Aurora, Sunrise Blast !

En même temps que lui, Tiger esquissa la même attaque visant le ciel. Une telle attaque éclaira le ciel comme un soleil incandescent, brûlant les nuages noires, les faisant disparaître…Hazuki, qui soignait Pegasus, avait été aveuglé par cette lumière, et quand elle put rouvrir ses yeux, elle était dans les bras de Bink…

Dehors, Bara Kagome et moi, nous avons regardé bouches bées, Ariake et son immense puissance…Vidé mais heureux, Ariake tomba en avant, dans mes bras, transpirant et épuisé…

Ariake : Mon ange….j’ai…j’ai réussi….à….être…utile…

Je lui ai mis mon doigt sur les lèvres et je l’ai embrassé. Kazumori est sorti de la maison afin de prendre Kagome dans ses bras…Bara, rentra à l’intérieur pour voir son petit frère. Ariake et moi, nous nous sommes regardés, puis il s’endormit.

Le matin se levait tout juste, Pegasus ouvrit ses yeux, il chercha du regard un repère, qui pourrait lui dire où il était…Il avait froid, et il compta intuitivement le nombre de couvertures qu’il avait sur lui : 5. Sa main tomba sur une autre petite main, qu’il connaissait bien. Celle de sa fille, qui s’est endormie, tordue en quatre, près de lui…Dans la chambre de Logan, tout était calme, dans la pénombre la plus complète, un léger filet de sang séché, était encore visible dans le coin de ses lèvres. Il était seul, dans un coma complet. Dans un fauteuil un peu plus loin, Bink et Hazuki, emmêlés l’un avec l’autre, dormaient, ayant veillés sur lui toute la nuit. Kagome et Kazumori était en bas, empilés dans un coin du canapé, avec toute l’équipe des monstres loups. Quatre sur le canapé et deux par terre, obligeant Kagome et Kazumori à être très serrés… Tout le monde dormait, épuisés.

Revenons dans le Vortex du Temps, où notre nouvel ennemi hurle de douleur :

?: AAAAAAAAAAAAAAAH !!!! MAUDITES KEEPERS ! RAAAAAAAAAAAAH !

Les sbires ne savaient que faire…Ils s’affairaient dans tous les coins, mais ils brassaient plus de vent que de choses utiles…

?2 : Maître…Que pouvons nous faire ?

?: Rien Karyo, RIEN !!! Ce maudit Ariake, il a réussi à me toucher, par delà le temps ! Il mourra pour cet acte !

Karyo : Mais maître, il est déjà en train de mourir…

?: Comment ? Mmmmmm…S’il lui arrivait malheur, nous n’aurions plus qu’à récupérer sa pierre pour abattre ces gamines, et nous emparer des leurs… Seitu !

Seitu (? 3) : Oui maître Toki-akuma-sama ?

Toki : Prends une forme humaine, et rentres dans l’entourage de ces Keepers, gagnes leur confiance, et détruis-les !

Seitu monstre-robot, pris la forme d’un homme d’une trentaine d’années, avec une histoire déjà pré-créé…Les yeux bleus perçant, les cheveux bruns, habillé d’un sous pull et d’un pantalon en cuir noir et d’un imperméable blanc à doublure rouge. Il fit une révérence et disparut. Quelques secondes plus tard, Toki se retira…
Il se prit la tête, prit d’un violent mal de tête…Avec une voix, la sienne qui se répétait encore et encore. Comme pour faire taire cette voix, l’être maléfique hurla.

Toki : PAS LA PEINE, JE NE L’EPARGNERAI PAS !!!! NI ELLE NI SES AMIES !!! JAMAIS TU NE REPRENDRAS TON CORPS ! JAMAIS TU NE REVERRAS LA LUMIERE !!!!

La voix se tue, ravalée par le pouvoir maléfique de cette entité…Il s’affaira à comprendre l’interaction entre les bêtes et leurs gardiennes respectives, voulant s’en servir pour les détruire….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-keepers.forumgratuit.org
 
Chapitre 5: Le Double Pouvoir ~L'union fait toujours la Force~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'union fait la force (sublime vidéo)
» Status Quo Le Double Disque d'Or de Status Quo
» union vosgienne de bf
» Il fait chaud sur la plage.
» Oh Elijah ! Ca fait un bail qu'on t'avait pas vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Keepers : The Story :: LA FANFICTION DES TIME KEEPERS :: La Fanfiction - Les Chapitres :: Saison 1-
Sauter vers: